Mini Lexique des termes éthiques à comprendre

économie circulaire

C’est un modèle économique qui vise à répondre aux enjeux de la préservation de l’environnement, pour passer du « tout jetable » de l’économie linéaire à des solutions réduisant nos déchets et le gaspillage des ressources naturelles. Plusieurs domaines sont impliqués dans cette économie: l’approvisionnement durable, l’éco-conception, l’économie de la fonctionnalité, l’allongement de la durée d’usage  et la lutte contre l’obsolescence programmée, l’amélioration du recyclage des déchets.

éco-Conception

Mieux concevoir les produits pour les rendre plus durables, incorporer à leur fabrication des matières recyclées ou issues de rebut pour faire en sorte de transformer une matière inutile (vouée à la destruction, l’incinération ou l’enfouissement) en matière première.

l’éco-conception peut concerner toutes les phases de la vie d’un produit :

  • Sa production (emploi de matières écologiques, recyclées, design zéro déchet, design conçu pour faciliter le démantèlement et le recyclage, choix de filières locales et de circuits de production courts…)
  • Son usage par l’allongement de la durée de vie, son potentiel de réparation
  • Sa fin de vie  et le potentiel de recyclage ou de reconditionnement, détournement d’usage (surcyclage)

consommation responsable

C’est un nouvelle attitude de consommation qui prône l’achat de produits plus durables, bien fabriqués, avec des matériaux naturels ou issus du recyclage. C’est aussi proscrire dans ses achats les matériaux synthétiques de l’économie linéaire.

Regarder les étiquettes de fabrication et privilégier la production en circuit court sont des actions importantes pour une consommation responsable. Cela peut aussi être de décider tout simplement de consommer des légumes et fruits de saison produits par des producteurs locaux.

Surcyclage ou Upcycling

Le surcyclage consiste à récupérer des matériaux ou des produits finis dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d’utilité supérieure. Il s’agit donc d’un recyclage « par le haut », la vie d’un produit s’allonge grâce à ce processus. On parle souvent de « la seconde chance » d’un produit !

Réparer son jean de façon visible, ou revaloriser des objets anciens pour en faire un luminaire par exemple font partis des actions de Surcyclage.

Slow Fashion

La Slow-fashion est le contraire de la fast-fashion. C’est un choix délibéré des consommateurs de faire ralentir la consommation. Acheter moins, mais mieux en investissant dans des pièces de qualité qui durent plus longtemps. C’est aussi adopter un style individuel plutôt que de suivre les tendances de la mode à chaque saison.

Fabriquer son propre style en étant soi-même, ne pas suivre les diktats des enseignes de la grande distribution, acheter en seconde main, c’est favoriser le développement de cette attitude éthique à adopter : la Slow Fashion.

N’hésitez pas à commenter cet article & Merci d’avoir consacré un petit moment de votre temps pour cette lecture.

0 commentaire

Une matière naturelle : Le LIN

Ma planète préservée

Pourquoi L’Atelier CLF a choisi le lin pour son textile maison ?

Parce que 80% de l’exploitation mondiale se situe en Europe, et majoritairement en France. C’est une matière qui semble onéreuse car les étapes de transformation de la tige sont nombreuses avant d’obtenir une fibre textile exploitable.  Le lin est une matière naturelle dont les fibres sont extraites de la tige de la plante qui mesure 80 à 120 cm, c’est une plante dite annuelle (la graine ne donne qu’un seul plant pour une seule saison).

Le lin une fois tissé est résistant, imputrescible et doux. Il est naturellement irrégulier, on le retrouve aujourd’hui dans l’habillement, la décoration, le design et même dans l’industrie de la construction. Un textile en lin peut présenter plusieurs aspects: lisse ou irrégulier et il peut être issu d’un mélange tissé avec une autre matière additionnelle, donc vérifiez les étiquettes si vous recherchez du 100%lin.

Le lin, écoresponsable ? 300 000 tonnes de lin sont produites par an (2011 FAO), plus des deux tiers de la production mondiale est située en Europe dont la moitié en France (c’est à dire: en Normandie, en Picardie, dans le Nord Pas de Calais et en Île de France). Là où il est cultivé, il respecte et améliore même la qualité des sols pour les cultures suivantes ! Sa production nécessite très peu d’engrais et elle n’a pas besoin d’irrigation l’eau de pluie étant suffisante. La fibre est totalement biodégradable et recyclable et les résidus de la production peuvent être compostés.
Enfin, toutes les étapes de transformation du lin sont mécaniques, non chimiques, et ne requièrent que très peu d’eau.
Le textile de maison en lin se conserve longtemps car très résistant à l’usure et peu salissant. Alors à la question « le lin est il écoresponsable ? » la réponse est OUI OUI OUI OUI 100%OUI 100%lin !!

Le Lin fait partie des matières à privilégier dans votre choix de textile.

J’espère vous avoir transmis des informations importantes sur cette matière noble et naturelle, retrouvez les torchons, serviettes ou sets de table en 100%LIN Français à L’Atelier CLF.

N’hésitez pas à commenter cet article & Merci d’avoir consacré un petit moment de votre temps pour cette lecture.

2 commentaires

De bonnes pratiques chez nos fabricants Français

Les déchets des uns peuvent devenir des ressources pour d’autres : c’est la démarche de conception reprise de plus en plus par nos designers français. Comment faire en sorte de recycler des matières jusqu’à présent non utilisées, pour les rendre nécessaires à la production de produits utiles au quotidien ? C’est la question que se posent de nombreux jeunes entrepreneurs(euses) aujourd’hui.

C’est aussi la définition de la CIRCULARITÉ : L’économie circulaire repose sur le principe que les déchets produits au cours d’un cycle de production peuvent être réutilisés, recyclés, récupérés afin d’être transformés en ressources et ainsi limiter la pression que nos modèles de développement classiques opèrent sur la planète et ses ressources naturelles.

Avant de vous engager dans un achat, réfléchissez et demandez des détails sur le principe de production, la provenance ou regardez la composition sur l’étiquette du produit et privilégiez des matières recyclées, écologiques, une fabrication locale, Française.

À savoir aussi : les matières naturelles seront plus durables et pourront se recycler. Pour donner un exemple : l’élasthanne est un perturbateur de recyclage,  qui réduira la durée de vie de votre produit.

Retrouvez mes conseils sur les matières à privilégier, dans un autre article du menu Actualités.

1 commentaire

Une décoration d’intérieur qui vous ressemble

Pour une décoration d’intérieur revisitée et personnalisée, la nouvelle démarche de plus en plus appréciée et qui casse les diktats de la mode est de dépareiller les objets en créant des associations d’éléments du passé avec d’autres plus contemporains. Cette fantaisie du « dépareillé » met en évidence votre style de vie, vos valeurs et votre histoire personnelle.

Encadrer vos photos personnelles en couleur ou en noir et blanc en format XXL pour donner un style unique à vos pièces de vie.

L’atelier CLF vous propose une sélection d’objets manufacturés, en série limitée qui pourront personnaliser l’aménagement de votre habitation…& venez découvrir également des Œuvres picturales originales à prix raisonnables pour donner un coté Arty très personnel.

2 commentaires